Go to main content
4

Et plus si affinités

Fr. 2024. Comédie de Olivier Ducray, Wilfried Méance avec Isabelle Carré, Bernard Campan, Pablo Pauly. Contre l'avis de son mari, une femme invite à souper le couple sexuellement libéré qui habite l'appartement du dessus. Adaptation sympathique et inoffensive d'un vaudeville espagnol. Recette connue adaptée aux valeurs du jour. Huis clos dynamique. Bonne distribution dominée par P. Pauly. (sortie en salle: 5 juillet 2024)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Et plus si affinités (Et plus si affinités)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Fr. 2024. Comédie de Olivier Ducray, Wilfried Méance avec Isabelle Carré, Bernard Campan, Pablo Pauly.

Contre l'avis de son mari, une femme invite à souper le couple sexuellement libéré qui habite l'appartement du dessus. Adaptation sympathique et inoffensive d'un vaudeville espagnol. Recette connue adaptée aux valeurs du jour. Huis clos dynamique. Bonne distribution dominée par P. Pauly. (sortie en salle: 5 juillet 2024)

Genre :
Année :
Durée :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
AZ Films
Rentrant chez lui, Xavier apprend que son épouse Sophie, agente immobilière, a invité les voisins du dessus à souper. Forcé de bien paraître devant ce couple qui lui casse les oreilles toutes les nuits avec ses ébats bruyants, le prof de musique cache à peine son animosité. Sophie se trouve dans un tout autre état d'esprit. La vie sexuelle des voisins du dessus l'a réveillée, et elle espère qu'il en sera de même pour l'homme avec qui elle vit depuis 25 ans, et qui ne la touche plus. Affables et bien élevés, Adèle et Alban, jeunes trentenaires, tentent d'abord de faire abstraction de la tension que leur présence occasionne chez leurs hôtes. Puis, en forçant les confidences, déclenchent une réaction en chaîne.

L’AVIS DE MEDIAFILM

De toute évidence, les auteurs ont reconnu dans la comédie espagnole SENTIMENTAL, de Cesc Gay (TRUMAN), une sorte de théâtre des variétés dont la vieille Europe est encore friande, mais le reste du monde, pas tant. S'appropriant la prémisse, Olivier Ducray et Wilfried Méance défendent ici un cinéma du repli sur soi, sympathique et inoffensif. Certes, la dynamique du couple a évolué. Le pouvoir se distribue plus équitablement entre les hommes et les femmes. Les interjections vaudevillesques du genre "ciel, mon mari" n'ont plus vraiment lieu d'être. Mais les composantes du moteur (adultère, désir, hypocrisie, bas-les-masques) restent invariables. Mis en scène avec un talent évident pour le huis clos dynamique, ET PLUS SI AFFINITÉS doit son charme suranné à ses interprètes. Au premier chef à Pablo Pauly, impeccable dans le rôle du détonateur sexy et retors. Dans un rôle de bougon "carapacé" que n'aurait pas renié Jean-Pierre Bacri, Bernard Campan défend un compositeur raté assez attendrissant, à qui les circonstances finiront par donner raison.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3