Go to main content
3

Emilia Perez

Fr. 2024. Drame musical de Jacques Audiard avec Zoe Saldana, Karla Sofía Gascón, Selena Gomez. Grâce à une avocate, un narcotrafiquant mexicain obtient l'opération qui fera de lui la femme qu'il a toujours rêvé d'être. Récit d'une folle audace sur des thèmes bien de son temps. Fusion réussie de drame de moeurs et de comédie musicale. Réalisation maîtrisée. K.S. bluffante.

3

Emilia Perez (Emilia Perez)

Fr. 2024. Drame musical de Jacques Audiard avec Zoe Saldana, Karla Sofía Gascón, Selena Gomez.

Grâce à une avocate, un narcotrafiquant mexicain obtient l'opération qui fera de lui la femme qu'il a toujours rêvé d'être. Récit d'une folle audace sur des thèmes bien de son temps. Fusion réussie de drame de moeurs et de comédie musicale. Réalisation maîtrisée. K.S. bluffante.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Grâce aux démarches secrètes de Rita, son avocate, le narcotrafiquant mexicain Manitas del Monte subit en Israël l'opération qui fait de lui la femme qu'il a toujours rêvé d'être. Trois ans plus tard, sous l'identité de la femme d'affaires Emilia Perez, l'ex-baron de la drogue, qui a fait croire à son assassinat, charge Rita de rapatrier au Mexique son épouse Jessi et leurs deux enfants, qu'il avait envoyés en Suisse à la veille de son opération. Se faisant passer pour la soeur de Manitas, Emilia recrée dans sa vaste demeure une dynamique familiale à sa façon. Puis, toujours avec l'aide de Rita, elle fonde un organisme voué à la recherche des corps des victimes des cartels. Ayant trouvé le bonheur dans les bras de l'ex-épouse d'un de ces disparus, Emilia se braque lorsque Jessi lui annonce son intention d'épouser un proxénète et de partir avec les enfants.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Jacques Audiard aime les défis. Après avoir tourné en anglais le western THE SISTERS BROTHERS, il fait mieux en réalisant en espagnol un film à la Almodovar, fusion réussie de drame de moeurs, de comédie musicale et de telenovela. Et ce, sur le thème très actuel de la transidentité, traité avec sérieux et respect, même campé de manière audacieuse dans un milieu criminel viril. Dénonçant également la violence faite aux femmes, à travers la figure de l'avocate criminaliste (sobre Zoe Saldana), Audiard illustre avec force son postulat, à savoir qu'un changement de sexe n'efface pas la personnalité profonde d'un individu. Pleine d'aisance, la réalisation verse dans le mélodrame assumé au dernier acte. Un dénouement certes cohérent avec le discours du cinéaste, et pourtant pas pleinement crédible. Dans les rôles de Manitas/Emilia, Karla Sofia Gascon est bluffante et très émouvante. (Texte rédigé en mai 2024, dans le cadre du Festival de Cannes)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3