Go to main content
5

Beverly Hills Cop: Axel F

É.-U. 2024. Comédie policière de Mark Molloy avec Eddie Murphy, Joseph Gordon-Levitt, Taylour Paige. Après que la vie de sa fille ait été menacée, le détective Axel Foley doit à nouveau quitter Détroit pour Beverly Hills, afin de démasquer les auteurs d'une sombre conspiration. Quatrième volet aux airs de remake. Scénario calqué sur l’original. Réalisation fonctionnelle. Eddie Murphy surfant sur son charme. Distribution en mode retrouvailles.

5

Beverly Hills Cop: Axel F (Beverly Hills Cop: Axel F)

É.-U. 2024. Comédie policière de Mark Molloy avec Eddie Murphy, Joseph Gordon-Levitt, Taylour Paige.

Après que la vie de sa fille ait été menacée, le détective Axel Foley doit à nouveau quitter Détroit pour Beverly Hills, afin de démasquer les auteurs d'une sombre conspiration. Quatrième volet aux airs de remake. Scénario calqué sur l’original. Réalisation fonctionnelle. Eddie Murphy surfant sur son charme. Distribution en mode retrouvailles.

Quarante ans après avoir mérité le surnom de "Flic de Beverly Hills", Axel Foley sème de nouveau la pagaille dans les rues de son Détroit natal. Alors qu’il enquête sur une affaire de drogues, il reçoit un coup de fil de ses ex-collègues californiens, lui apprenant que sa fille, Jane, une avocate chargée de défendre un homme aux liaisons troubles, est dans la mire d’un groupe de criminels particulièrement dangereux. De retour à Beverly Hills, Axel renoue avec ses vieux amis, retrouve d’anciens alliés et se fait de nouveaux ennemis, tout en tentant de tirer sa fille des griffes d’une cabale de criminels aux ramifications insoupçonnées.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Confronté au défi de raviver une franchise inégale (composée de trois films dont le dernier date de 30 ans!), le producteur Jerry Bruckheimer et le réalisateur Mike Molloy (dont c’est le premier long métrage) ont choisi de faire essentiellement un remake de l’original. Les nostalgiques y retrouveront les mêmes chansons (The Heat is On, Neutron Dance, le célèbre thème de Harold Faltermeyer), les mêmes acteurs de soutien (Judge Reinhold, John Ashton, Paul Reiser, Bronson Pinchot), et plusieurs scènes classiques (la grande poursuite du début, l’arrivée à Beverly Hills, les confrontations avec la police locale, etc.). Le tout, épicé par quelques bonnes répliques et une poignée de scènes originales, avec un souci évident de ne jamais s’éloigner de la recette de base. Face à un scénario sans surprise et une réalisation purement fonctionnelle, Eddie Murphy domine aisément le film en surfant sur son charme, entouré d’une distribution qui donne une impression de retrouvailles de promotion.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3